Cecily Von Ziegesar : Gossip Girl (tome 1)
Lauren Weisberger : Sexe, Diamants et Plus si Affinités...
Lolita Pille : Hell

Gossip Girl - Cecily VON ZIEGESAR

Tome 1

Upper East Side, quartier chic de Manhattan. Un milieu où les fils et filles de riches habitent de somptueux et luxueux appartements, fréquentent les meilleurs établissements et universités et se fringuent dans les plus luxueuses boutiques. C'est ici que vivent Olivia, Kate, Isabel, Nate, Chuck et bien d'autres... Leur petite vie est sacrément retournée lorsque, après un an d'absence, Serena van der Woodsen fait son grand retour. Elle, sur qui tout le monde se retourne, qui est le fantasme des hommes et l'idéal que toutes les filles veulent être, est revenue d'un pensionnat en Europe duquel elle a été virée. Et les rumeurs courent vite et vont bon train ; elle est une traînée, elle est une droguée ayant replongé après une cure de désintoxication, elle a un bébé en France... les langues se délient.

Serena constate qu'Olivia, son ancienne meilleure amie sort toujours avec Nate, que Chuck, bien que toujours aussi beau reste toujours aussi gonflant.
Si Serena se sent exclue, c'est qu'elle est revenue dans un monde qui a vécu sans elle et que dorénavant, les gens n'ont pas besoin d'être pour avancer... à part peut-être Dan, le poète invétéré, et sa soeur Jenny qui rêve d'être comme Serena.

Toutes ces péripéties sous l'oeil acerbe de Gossip Girl, qui voit et entend tout avant de tout relater sur Internet.


Sexe, diamants et plus si affinités... - Lauren WEISBERGER

 

Leigh, Emmy et Adriana sont trois amies qui avoisinent la trentaine. L'une est une accro du boulot ; elle passe des nuits entières à lire et relire les ouvrages tous aussi intéressants les uns que les autres, de ses auteurs, rechignant à partager du bon temps avec un fiancé pourtant idéal ! L'autre est une éternelle romantique, en constant mal d'amour, et sans cesse à la recherche du prince charmant. Enfin la dernière, femme fatale s'il en est, collectionne les aventures amoureuses et histoires sans lendemain, sans vergogne ni culpabilité.

Pourtant un soir lors d'une soirée initialement banale, les trois compères scellent une sorte de pacte, d'après lequel elles doivent changer radicalement leurs point de vue et comportement à l'égard du sexe fort. La romantique doit comme sa compère dévergondée, collectionner un nombre incommensurable d'aventures ; et s'ouvre alors pour elle un Grand Tour International de la Débauche ! L'autre doit cesser les relations à la pelle, et enfin se dégoter un homme, avec lequel elle doit se marier. Et si  pour ces deux premières cela ne semble certainement pas gagné d'avance, ça s'annonce être mission impossible pour la dernière.

Bien évidemment, les relations professionnelles ont leur importance dans ce challenge de taille. Entre un patron pointilleux et très à cheval sur les bonnes manières, un supérieur absent qui se défile et dont on ne sait pratiquement rien, nos expertes de l'amour ont de quoi faire. Et c'est sans compter sur les parents d'Adriana, les De Souza, ni ceux de Leigh !

Alors bonne chance les filles !

Histoire légère, intrigue peu envoûtante, mais léger à souhait et parfait pour décompresser d'une longue et éreintant journée de boulot. Livre de chevet idéal, parfait pour des vacances à la plage !


Hell - Lolita PILLE

Hell a dix-huit ans, vit dans Paris Ouest (traduisez : dans le Paris chic, celui que vous et moi ne connaîtront jamais). Le lycée ? Oublié depuis longtemps. Un travail ? Pour quoi faire ? Elle n'a pas besoin de travailler ; la fortune de ses parents lui suffit amplement. Elle craque l'équivalent de notre salaire mensuel en une seule soirée : champagne, coke, shopping, restaurant, boîte de nuit... tel est son programme quotidien. Car c'est tous les soirs qu'Ella (rebaptisée par ses soins, et elle y tient, en Hell) et ses copines sortent et flambent leur argent comme nous on respire. Mais à Paris Ouest, c'est normal. Faire l'inverse reviendrait à passer pour un plook !

Sauf que l'argent ne fait pas le bonheur ! Il y contribue certes, mais quand tout est à portée de main, quand on peut tout s'acheter sans rien se refuser, eh bien... les désirs sont moins intenses et les rêves amoindris. Alors on franchit des barrières : alcool, drogue, sexe à outrance. En soirée, c'est par poignées qu'Hell compte ses ex.

Aujourd'hui, elle a rendez-vous à la clinique pour se faire avorter. Ce n'est qu'une formalité, rien de bien excitant. Hell est blasée. Rien ne la motive, rien ne la surprend, plus rien ne l'étonne. Sauf peut-être cet étrange conducteur à la plaque 750 NLY 75. C'est lui qui l'a "ramassé" en plein boulevard alors qu'elle pleurait accroupie comme une enfant. Pourquoi déjà ? Elle ne se souvient plus. Marre de la désillusion peut-être. Ce n'est qu'un mois plus tard qu'elle croisera de nouveau son chemin. Son prénom ? Andréa. Communément désigné comme étant son double masculin. Ensemble ils vont vivre une passion, six mois de pur bonheur, d'extase, de joie, d'autarcie. Plus envie de sortir, ils sont bien tous les deux ensemble ; ils se suffisent à eux-mêmes.

Mais ces six mois n'étaient qu'un sursis, au bout duquel les démons de Hell reprennent le dessus. Elle redevient cette fille blasée, désagréable et sournoise. Elle redevient Hell ! Jusqu'au point de non retour, au bout duquel elle entraîne Andréa. Ensemble ils ont vécu une passion hors du commun, ensemble ils vont s'abîmer et descendre aux enfers. Sans s'être jamais dit qu'ils s'aimaient. C'est ainsi qu'Andréa s'entichera d'une certaine Diane qu'il fera passer comme la femme de sa vie, et la future mère de ses enfants... alors qu'il n'y croit pas un mot. C'est Hell qu'il aime, qu'il veut... sans le lui avoir dit assez tôt.
De son côté, Hell voit défiler des garçons sans importance, dont elle ne connaît pas le prénom et dont elle se fiche... et pense sans relâche à celui qu'elle aime, jusqu'au moment où elle prend la décision de le lui avouer. En partant elle se regarde dans la grande glace de son appartement. 
Que sera-t-il arrivé lorsqu'elle reparaîtra devant cette glace ? Aura-t-elle eu le temps d'empêcher les ténèbres d'engloutir Andréa ? Lui aura-t-elle dit que c'était lui et pas un autre ?

 "Si les riches ne peuvent pas être heureux, c'est que le bonheur n'existe pas".

A lire assurément, Hell donne un sacré coup de brosse au tableau qu'est la richesse et la luxurience. Toutefois, dans cet univers où tout est acquis, la désillusion est de mise. Un monde triste assurément, Hell est la première à le sous-entendre. 

Ecrit alors que son auteur avait 17 ans, on imagine avec aisance que Hell est une autobiographie qui dépeint extrêmement bien ce monde où la richesse est une part entière de l'être humain.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement