Ara Chattam

 Ci-dessous, les résumés de :

- L'Ame du Mal
- In Tenebris
- Maléfices
- Les Arcanes du Chaos

 

L'Ame du Mal 
 
 
Un soir sur Internet, Juliette, jeune étudiante en psychologie, échange quelques mots avec un internaute qui semble ne pas vouloir la lâcher. Cependant, la jeune femme se déconnecte malgré tout, et sera victime quelques jours plus tard d'une agression, par un homme somme toute normal. Elle sait alors qu'il est le mystérieux internaute.
 
Et bizarrement, si Juliette a survécu à cet assaut, d'autres ont eu moins de chance qu'elle. En effet, on retrouve dans des endroits exigus des cadavres atrocement mutilés, ressemblant étrangement à ceux que laissait un tueur mort et enterré, connu sous le nom de "Bourreau de Portland", qu'un flic avait abattu d'une balle dans la tête.
 
Est-ce le retour du tueur, venu d'outre-tombe ? Ou bien l'oeuvre d'un fan qui reproduit exactement les crimes de son idole ? Ou encore l'empreinte d'une secte qui prélève toujours les mêmes parties du corps de ses victimes afin de satisfaire un rituel ?
 

Sur l'affaire, l'inspecteur Brolin va être épaulé de la jeune étudiante en psychologie, victime rescapée du mystérieux criminel. Tous deux, allant de bibliothèque en bibliothèque, et même jusqu'à un vieux manoir poussiéreux au mobilier inquiétant, tentent de résoudre une enquête qui les poussera jusque dans les égoûts de la ville.
 
 
Ecrit dans un style propre, L'Ame du Mal est le premier volet d'une trilogie marquée par le flic Joshua Brolin. De découvertes en, découvertes, le lecteur se voit transporté dans un monde d'horreur, et rien ne peut le laisser en paix que la traque de la vérité, jusqu'aux dernières pages.  
 
 

 
In Tenebris  
 
 
Depuis quelques années, de nombreuses personnes disparaissent à New-York, dans des circonstances suspectes. La plupart d'entre elles ne sont jamais retrouvées, aucun cadavre ne refera surface. Mais un jour, Julia, elle, est retrouvée, bel et bien vivante, malgré tous les sévices qu'elle a subis. En grand état de choc, elle ne peut malheureusement pas aider les forces de police, si ce n'est qu'elle prétend revenir de l'Enfer.
Et puis, très vite, il y a des photos, pleins de photos, que les flics regardent tous les jours, comme pour y trouver un indice. Cet indice, c'est Annabel O'Donnel qui va le trouver après des jours et des jours de recherche... Jeune détective à Brooklyn, elle prend l'enquête en main, accompagnée de Josh Brolin, devenu spécialiste des tueurs en série depuis l'affaire du Bourreau de Portland.
 
Très vite, ils vont mettre la main sur un curieux rituel, puis sur un étroit rapprochement entre un lieu, une caverne très exactement, qui semble renfermer un terrible secret. Mais quel est-il, ce secret ? Une cachette ? Mais, reculée au fond de la montagne, à flanc de coteaux, où il faut des journées entières pour y accéder, la caverne ne peut être le refuge d'une quelconque personne ! Mais de ses victimes retenues prisonnières peut-être ?
De là, l'engrenage déjà lancé ira très vite, amenant Annabel à comprendre bien vite qui se cache derrière le masque des horreurs... mais à comprendre trop tard, bien après que le piège du monstre ne se soit refermé sur elle...
 
 


Maléfices 
 
 
Tout commence par la découverte du corps sans vie d'un employé de l'environnement, dans une clairière paisible, noyée au coeur d'une forêt de l'Oregon. Particularité qui choque : son visage inerte est demeuré dans une ultime expression d'horreur.
Aucune trace du criminel...
 
Très vite, en ville, des femmes disparaissent, toujours en pleine nuit, durant le sommeil - de plomb - de leur époux. Si ces derniers sont très vite suspectés, c'est qu'il n'y a aucune trace d'effraction dans les différentes habitations. Toutefois, ils sont rapidement mis hors de cause lorsqu'est découvert le cadavre de la première femme enlevée, complètement enseveli dans... un cocon d'araignée !
D'ailleurs, une étrange épidémie s'est répandue en quelques jours dans les foyers de la ville : une invasion d'araignées dont les piqûres sont mortelles. Les victimes se multiplient et la peur panique des citoyens s'accroît.
 
Rapidement, Joshua Brolin et Annabel O'Donnel sont appelés pour mener l'enquête, interrogeant sans relâche des spécialistes étudiant les araignées. On se demande même si le manipulateur de toutes ces bêtes est réellement humain ! Et puis, comment fabriquer autant de toile, pour y enfermer un corps humain ? Jamais une telle production n'a été signalée, ni même réalisée ! Et pourquoi toujours des femmes ?
 
Les deux enquêteurs progressent pas à pas, allant même devenir eux-mêmes des victimes potentielles...
 
Maléfices est le dernier volume de cette trilogie à couper le souffle, très riche en éléments scientifiques. Ecrit dans un style propre à son auteur, elle s'inscrit dans une nouvelle génération de thriller, marquant les esprits de son réalisme, et de son aptitude à instiller la frayeur à travers des mots qui s'imbriquent parfaitement les uns dans les autres pour créer une véritable atmosphère de psychose.



Les Arcanes du Chaos

Yael est une jeune fille ordinaire. Parisienne, elle vit dans un splendide appartement, legs de ses parents à la suite de leur divorce. Voilà deux ans, elle postulait chez Deslandes, une boutique de taxidermistes afin d’occuper un poste provisoire, qui semble durer, au grand désarroi de Yael. Sentimentalement parlant, c’est la solitude. Depuis peu, la jeune parisienne semble isolée, sa mère est décédée des suites d’un accident, son père est en voyage aux Indes.
 
Et puis un jour tout bascule. Yael aperçoit une ombre dans son miroir, sans pour autant qu’il y ait quelque chose ou quelqu’un dans la pièce. Se raccrochant à la plus rationnelle des explications, elle se persuade d’avoir rêvé… Mais le phénomène se reproduit, d’autant que des lettres s’inscrivent toutes seules sur l’écran de l’ordinateur, miraculeusement allumé…
Et l’apparition se reproduit, jusqu’à chez Deslandes.
 
Désemparée, Yael ne peut se résoudre à en parler à la police : on la prendrait pour une folle. Idem face à ses amis. Reste une solution : le jeune homme rencontré récemment dans un bar, qui ne connaît rien d’elle, et qui, au pire, se moquera d’elle avant de l’oublier. Et ce jeune homme, Thomas, sera d’une aide précieuse, puisqu’il va aider Yael à descendre dans les tréfonds de la ville, afin de suivre la piste de bougies qui s’allument sur leur passage. De découvertes en découvertes, les deux fins limiers font finalement devenir des cibles potentielles pour les tueurs qui sont à leurs trousses, mais également les recherches prioritaires des forces de police.
 
De Paris à Genève, à fouiller dans les secrets inavoués de sa famille, Yael parvient à échapper de justesse à chaque fois à de mystérieux poursuivants à ses trousses. Avant de se rendre compte qu’elle n’est qu’un pion, parmi tant d’autres.
 
Grâce à un fils d’ambassadeur, Kamel Nasir, détenteur d’un site Internet, Yael et Thomas vont pouvoir survivre quelques temps et mener leur enquête à l’abri. Et puis, la suite de l’enquête les conduira dans un pays étranger avant de découvrir l’entière vérité et le pourquoi de toute cette mascarade.
 
 
Les Arcanes du Chaos est assez différent des autres ouvrages de Maxime Chattam, dans la mesure où l’intrigue ne tourne pas autour d’un meurtre. C’est plutôt un thriller qui nous emmène dans une course contre le temps afin de lever les voiles sur un mystère entier du début jusqu’au dernières lignes. Avec parfois quelques passages creux, toute la finesse du roman réside cependant dans la notion de l’espace temps, dont la clé se situe aux dernières pages. 
 

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement